mercredi, 19 avril 2017 09:02

Quarantième anniversaire de la mort du Cardinal Emile BIAYENDA Archevêque de Brazzaville

Rate this item
(0 votes)

 QUARANTIEME ANNIVERSAIRE DE LA MORT DU CARDINAL EMILE BIAYENDA

 La date du 22 Mars est tellement marquante pour l’église du Congo Brazzaville en ce sens qu’elle marque l’anniversaire de la mort (par assassinat) du bon Pasteur et Cardinal Emile BIAYENDA, prophète de l’unité et de la paix.

 

 

La place mariale était pleine de chrétiens des diverses confessions religieuses catholiques, Evangéliques, luthériens,  y compris nous, postulantes DDM. L’opportunité nous avait été offerte, nous Sœurs Disciples du Divin Maitre de confectionner 40 chasubles, avec le motif du pagne portant l’image du cardinal, et imprimé exprès  pour cette même occasion.

 L’Eucharistie a été présidée par l’Archevêque d’Ars Pascal Roland, Père ROMANO GAMBANLUNGA, préfet  pour la cause de la béatification. Cinq (5) Evêques dont un Centrafricain et nombreux prêtres avaient concélébré. Beaucoup d’activités avaient été organisées : neuvaine de prière, concert des chants religieux, colloque, table ronde, pèlerinage au mont cardinal (lieu de son assassinat), visite guidée par un témoin de l’histoire du Cardinal. Il nous avait été permis de participer au colloque, d’aller en  pèlerinage, de visiter son bureau, sa chambre et nous avons même vu la soutane qu’il portait le jour de son assassinat.

 En effet le cardinal 17 ans après son assassinat, s’était manifesté à une dame païenne  vers le Bas Congo,  pendant la guerre civile de 1994 : «  Mme Charlotte MBEMBA, était enceinte et avait déjà dépassé la durée normale de la grossesse. Elle apprend de son médecin que l’enfant qu’elle portait en elle avait  pris la position horizontale, et qu’il devenait de plus en plus difficile pour elle d’accoucher… Des jours qui suivirent, sans doute avec l’intervention mystérieuse du Cardinal, Mme Charlotte MBEMBA accoucha harmonieusement …!!! Ensuite le Cardinal lui demande d’aller dire à trois (3) Evêques d’aller ouvrir sa tombe, et que son corps était encore intact. Mission qu’elle accomplira par la suite mais avec beaucoup d’épreuves. Finalement  le 23 Août 1994  La tombe fût ouverte devant les évêques et l’équipe de Madame Charlotte, et un jour après le Nonce apostolique de  l’époque parti se rendre compte et ils avaient tous cru... le processus de canonisation dure  être  entamés à Rome à partir de ce moment. Madame Emilie, à  qui nous devons ce témoignage, était témoins oculaire de tout cela... Il est vraiment impossible de rester indifférent devant un si touchant témoignage :

                                         Pddm Brazzaville

 

Read 7 times Last modified on mercredi, 19 avril 2017 10:42

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

PDDM en RDC

PDDM au BF

www.alberione.org

Rechercher

Lectio Divina

Galerie articles d'artisanat